mardi 24 décembre 2013

Un outil à faire des pièces de titre

"Faire des pièces de titre ? Bigre ! C'est pas de la restauration, ça; c'est de la dorure !
et puis Camille, on te l'a déjà dit: ON NE RETOUCHE PAS LES ORS D'UN LIVRE ANCIEN !"

"Mouai!.... et si mon livre n'a plus de titre ? et s'il n'a plus de dos du tout ? M'enfin"

Enfin il y a mille raisons de faire de la dorure, même quand on fait de la restauration. Donc j'en fais ! mais attention, je ne vais pas rouler des mécaniques; la dorure, c'est difficile, c'est très difficile, c'est même très, très, très difficile ! Donc je fais ce que je peux ! Na !

Perso, je crois que faire des pièces de titre, au film, à plat, c'est à la portée de tout le monde. J'ai bien dit, des "pièces de titre", et non pas des titres sur les dos.

Pour faciliter les choses, j'ai fait réaliser par notre ami Pierre, que je dois remercier au passage (Pierre Tarade, Les lieurs de Sénart), le petit outil que je veux vous présenter. Pierre m'a fait profiter de sa longue expérience de Chef Ajusteur à la Monnaie de Paris; mais je crois qu'un bricoleur un peu doué (en tout cas plus doué que moi) devrait être capable de réaliser cet outil.



L'outil est constitué d'une simple équerre, que l'on a dotée d'un dispositif de serrage à son extrémité.

On sait que pour le débutant, la difficulté est de respecter un bon parallélisme des lignes de titre. Évidemment, l'équerre glissant sur un côté d'un ai (photo 1), assure ce parallélisme; mais le problème est d'éviter que l'équerre ne bouge lors de la pose du composteur; d'où l'intérêt du dispositif de blocage que l'on perçoit en bout de l'équerre. Le photo 1 montre le système en opération, vu de face, la photo 2 le montre vu de dos.

Les photos 3, 4, 5 montrent plus en détail le dispositif. Un simple boulon est engagé dans un petit retour carré fixé à l'extrémité de l'équerre par 2 vis (photos 3 et 4). Une rondelle en laiton est prisonnière du boulon à son extrémité, et légèrement flottante (photo 4) (le mécanisme est un peu analogue au système de serrage que l'on trouve sur des serre-joints).

L'utilisateur positionne l'équerre, serre le boulon à la main (c'est suffisant), et peut positionner le composteur sur l'équerre, même l'appuyer légèrement. Et là, j'en suis sûr, certains diront: "la dorure, mais c'est facile" (hum!!!).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire